Épaviste agréé VHU 92 Hauts de Seine

Rapid Epave épaviste Hauts de Seine vous aide à surmonter l'accident

Nul n'est à l'abris du sort, d'un accident automobile dans le 92 par exemple. On le souhaite le moins grave possible. Qu'il soit du aux erreurs d'un tiers ou à une faute de conduite personnelle cela n'a pas d'importance. Le choc passé il faut penser à rétablir l'ordre dans la circulation pour ne pas aggraver la situation. C'est là qu'intervient l'épaviste Hauts de Seine. D'ailleurs, suivant la configuration de l'accident que vous avez subi il pourra procéder à un enlèvement d'épave gratuit 92.

Épaviste 92, un vrai métier de service indispensable

Toute épave est considérée comme un déchet dangereux. Il est indispensable d'en débarrasser la chaussée dans les plus brefs délais afin de ne pas s'exposer aux foudres des autorités et à d'éventuelles amendes. En tant qu'épavistes nous intervenons 7 jours sur 7 en toute légalité sur simple appel de votre part. Nous exerçons notre activité enlèvement épave gratuit toute l'année et à toute heure. Nos services satisfont aussi bien nos clients que les responsables de la voirie. L'enlèvement d'épave est notre métier depuis de nombreuses années et nous sommes reconnus par les membres de notre profession.

L'enlèvement épave gratuit 92 nécessite peu de formalités

Pour faire appel à nos compétences d'épavistes il suffit de se conformer aux quelques formalités exigées par la loi. Vous devez tout d'abord remettre à notre épaviste la carte grise du véhicule à enlever. Imprimez et remplissez ensuite un certificat de non gage. Vous en trouverez un modèle sur notre site. Il atteste de l’absence de gage sur le véhicule. Il empêche également le transfert du certificat d’immatriculation. Vous le remettrez, ainsi qu'une photocopie de votre pièce d'identité, en tant que qu'ancien propriétaire du véhicule immatriculé en France au nouvel acquéreur, votre épaviste. Il vous fournira en contrepartie un certificat de destruction de votre véhicule et en enverra une copie à la préfecture. Vous pourrez alors envoyer sous deux semaines une déclaration de cession du véhicule, dûment remplie par votre épaviste, à votre assureur ainsi qu'à la préfecture. Ces simples formalités suffiront à clore la procédure d'enlèvement d'épave.